DCALC change de peau

Notre petite équipe a connu pas mal de mouvement – Manolito s’en est allée vers d’autres contrées numériques, Inoui est très pris par son taf et Lapin, par Konejo – mais le site existe encore, il était donc tout à fait logique qu’il mute lui aussi. Au programme, un peu moins de gris et de noir sur l’écran (mais pas dans les disques chroniqués), de l’aération (mais pas dans les disques chroniqués) et quelques éléments pour l’heure encore manquants (mais pas dans les disques chroniqués). Pour le reste, tout est pareil (et je garde mon rythme d’escargot au bout du rouleau). En espérant que ce petit ripolinage vous agrée comme il m’agrée moi et je remercie grandement Inoui d’avoir été à la manœuvre et de compenser mes maigres compétences informatiques par sa grande élégance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.