Chevignon – Déchirance

Personnellement, le vocable Chevignon me ramène toujours en arrière, à une époque moribonde où ces saloperies de mocassins à glands écrasaient le monde, la plupart du temps associés à des fringues onéreuses arborant l’envol d’un canard comme logo. Heureusement, depuis le début des 00’s, Chevignon renvoie également à quelques disques, exclusivement des splits, partagés avec MaryPoppers (2005) puis avec Torticoli (2013) au sein…

Mendoza/Petit/Guthrie – s/t

Un petit bout de vinyle pour une grosse claque. Quatre titres au compteur et pas un de plus mais des uppercuts en cascade. Des griffures aussi. Les angles sont contondants et ils coupent. On n’en compte que trois : Ava Mendoza et sa guitare fuselée (des terribles Unnatural Ways entre autres très intéressants projets), Maxime Petit et ses ondes dévastatrices (qu’on…

Carne – Modern Rituals

Deuxième album de Carne, Modern Rituals poursuit la voie entamée par Ville Morgue (2013) et épaissit le trait. En délestant ses morceaux de quelques digressions éthérées qui n’ont heureusement pas disparues, les Lyonnais se recentrent sur leur sauvagerie atavique et échafaudent un agrégat plombé qui suggère énormément. Le duo se meut dans l’asphalte liquide, piétine et laboure, inhale à grandes…

Terra Tenebrosa – The Reverses

The Reverses, nouvel album de Terra Tenebrosa, s’inscrit dans la continuité de ses deux prédécesseurs tout en rompant quelque peu le continuum : toujours aussi étrange, glauque et malsain, il est aussi bien plus structuré qu’auparavant et bénéficie d’une production qui permet désormais de détailler toutes les strates du chaos. La masse grouillante naît d’un amalgame aussi foutraque…

Harrowed / Art Of Burning Water – Split 7″

Toujours excédé et toujours désespéré, Art Of Burning Water enchaîne les split en ce moment. Avec Famine, Nervous Mothers et donc, ici, Harrowed. Tous parus ou à paraître, tous composés de morceaux ultra-courts et ultra-violents. Une minute en moyenne et basta. Tabassage systématique, lourdeur extrême, cris d’hyène en furie, basse démonte-pneu et guitares psychiatriques. Du…

Aluk Todolo – Voix

Aluk Todolo débarrassé de ses digressions, ne gardant que ses atours carnassiers, voilà de prime abord ce qu’évoque Voix. Dès la première seconde, on est happé. Mais ça, c’est plutôt habituel. Et puis l’enchevêtrement est toujours de mise. La basse tapisse la route tortueuse de grosses giclées caoutchouteuses sur lesquelles la batterie rebondit et la guitare traque…

Polymorphie – Cellule

Les neuf pièces vives et tumultueuses de Cellule se déploient chacune sur un texte évoquant l’incarcération. On y côtoie Oscar Wilde, Jean Zay, Albertine Sarrazin, Paul Verlaine et un inconnu, Xavier. Chacun prête son prénom, sa poésie et ses mots aux morceaux, Polymorphie se charge de la musique. Deux saxophones altos, des claviers, une guitare baryton, une…

BeCoq – Coffret 5 CD’s

C’est un magnifique coffret, complètement noir, s’ouvrant sur cinq disques pas toujours noirs mais souvent magnifiques. En lui-même, l’objet est déjà accaparant. Au même titre que la musique qu’il renferme. Il m’aura fallu du temps pour en faire le tour, ce qui explique un texte bien tardif. Qu’importe, il est toujours d’actualité. Le coffret est certes…