God's Sleeping Disorder / Obscvrii Lvnae

Split

Label(s) : Korvustronik
Sortie : 28 septembre 2014

Étiquettes : , ,


Avec ses airs de pastiche empaillé de la Création d’Adam par Michel-Ange, la pochette de ce split entre le Lisboète André Consciência aka God’s Sleeping Disorder et son compatriote Obscvrii Lvnae se joue de nos fantasmes de filiation divine aussi sûrement que les sonorités parfois cheap de cet album d’un autre temps, des synthés ouvrant Rabbit Howls à ceux qui évoquent sur The Starless Night In Autumn la BO d’un anime japonais ou d’un jeu vidéo des années 80, en passant par les distos de château hanté de l’étonnante reprise hypnagogique de Cradle Of Filth, One Final Graven Kiss.
Au doom ambient mystico-folklorique émaillé d’étranges beats pulsés de celui dont on suit de près les sorties en tant que Babalith ou encore Monte 6 – et qui compile pour l’occasion ses travaux d’avant l’arrivée du guitariste black metal Lino Mateus dans le projet, pour l’EP Faeries Of The Chasm dont on parlait ici – répond donc la darkwave gothique et shoegazeuse de l’ex black metalleux Obscvrii Lvnae. D’un côté comme de l’autre, les mélodies sourdent d’une candeur surannée (le vibraphone d’I See The Dead Sea chez GSD, les claviers d’Obedience And Emptiness pour OL), et si certains morceaux optent ouvertement pour le côté obscur (le minimalisme rampant d’After The Rain Of Fire Has Fallen, les plaintes gutturales de l’écrivain Daniela Sophia sur The Dead Wonder), la noirceur ésotérique prend sur d’autres des allures de voyages intérieurs qui emmènent très loin (Conquest Of Paradise, reprise drone onirique de Vangelis aux faux-airs de Steve Roach ; le train dans la nuit du carillonnant Eternal Guilt, Too Late For That Apology!).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *