Oizak

Espace Marchand EP & Furtive EP

Label(s) : Auto-production
Sortie : 5 janvier 2014 / 20 janvier 2014

Étiquettes : ,


Avant de s’attaquer de front au vertige harmonique du drone avec l’excellent Cause Primaire, c’est sous le pseudo de Oizak que Cyrod fit en début d’année ses premières sorties hors du champ gravitationnel terrestre. Exit le shoegaze discordant, le post-punk déliquescent, la synth-pop décalée et autres errements électriques aux confins de la noise, du krautrock et de ce rock expérimental DIY que seuls les enfants des années 80 pratiquent encore aujourd’hui avec le sérieux qu’il mérite, ce diptyque d’EPs fait la part belle aux synthés vintage et nous emmène loin, entre bad trip cosmique et souvenirs désabusés des séries B SF dont les effets spéciaux en carton pâte abreuvaient nos fantasmes d’enfants.
Toutefois, même devenu Oizak, Cyrod reste Cyrod et un certain goût pour le sombre (Drone to the Water), le décadent (Tom Vague Souffle), l’ironique (Armer l’Algèbre) et le distordu domine ces deux séries d’intrumentaux qui par leurs seuls titres évoquent à demi-mots et sans le moindre éclat de voix un futur plutôt glauque. Conquérant mais abêti, l’humain dada du XXIème siècle hésite entre odyssée de l’espace à la Kubrick (Plastique Orange et son jam quasi motorik), quête mystique un peu folle (Terraformation) et abandon aux psychotropes (Première Impression), tandis que l’absurde (Ils Danseront Sous L’Ongle) et la morosité (Tranche Sèche, Sadbox) semblent vouloir étendre leur mainmise au-delà des limites de notre galaxie.
Quant à nous, c’est certain, on vient de croiser deux ovnis.

 

 


Télécharger OizakEspace Marchand EP
Télécharger OizakFurtive EP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *