Astral & Shit

Spiritus Vitae

Label(s) : GV Sound
Sortie : 17 October 2014


Après Wild Circus et Black, déjà du nouveau pour le Russe Ivan Gomzikov. Morceaux-fleuves majestueux et languissants, artwork antique, références ésotériques au cheminement vers l’illumination paradoxalement mises en musique par des textures crépusculaires aux harmonies troublées, tous les ingrédients sont là sur ce “Souffle de vie” qui s’étire sur près de 80 minutes.

Et pourtant, même à la suite d’une bonne douzaine de sorties cette année, on ne se lasse toujours pas des errances spirituelles d’Astral & Shit, d’autant moins quand les drones semblent se consumer comme ici, au son des flammèches crépitantes qui en alimentent la ferveur énigmatique (Lumina, Micat, Strepitu). Tandis que les flux et reflux lancinants de synthés liturgiques évoquent l’austère obscurantisme d’un futur voué de toute éternité à rejouer les sombres pages de l’Histoire, des field recordings plus concrets usant de nos petites nuisances sonores (toussotements, éclaircissements de voix, murmures maladroits et autres bruits de pas) réverbérées par l’espace infini d’une cathédrale à ciel ouvert (Manete, le final Semita) rappellent qu’aussi insignifiant soit l’Homme dans la marche du Temps, c’est sa foi en la vie, attentive aux manifestations aussi ténues qu’un chant d’oiseau dans la nuit noire (Glossa), qui fait de nous les témoins sans qui les ténèbres, comme leurs éclaircies, ne feraient que passer sans laisser de traces.

Télécharger Astral & ShitSpiritus Vitae

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.