Oxes – The Fourth Wall

On a beau commencer à avoir l’habitude, c’est toujours ahurissant : l’habillage des sorties Computer Students, soigneusement pensé jusqu’au plus petit point de colle, est invariablement magnifique. Le(s) vinyle(s) inséré(s) dans une superbe pochette accompagnée d’un livret classieux, le tout scellé dans un emballage aluminium façon cachet d’aspirine effervescent XXL. Et la charte graphique, bien…

Radical Kitten – Silence Is Violence

De prime abord, Silence Is Violence, premier album de Radical Kitten, laisse un peu perplexe : il y a un certain monolithisme à l’œuvre là-derrière qui fait qu’au début tout s’y ressemble. Les voix crachent leur mots avec rage (Marin et Iso), la guitare capitalise sur les aigus et aime les lignes de crête (Iso),…

Mange Ferraille – Erba Spontanea

Erba Spontanea est dans l’exacte continuité de l’éponyme de 2017. Mange Ferraille y malaxe la même gangue stupéfiante et vise systématiquement la transe qu’il atteint quarante minutes durant. Les morceaux ont disparu en fondant les uns dans les autres, donnant naissance à un long animal psychédélique et tribal au regard particulièrement hypnotique. Tout est à…

Le Crapaud et La Morue – Que Faire ?

Dès Les Bergers, longue épopée de presque huit minutes qui ouvre le disque, une question envahit la boîte crânienne au même titre que la musique qui en est à l’origine : c’est quoi ce bordel ? Ça commence façon psycho-kraut intergalactique via des claviers que n’aurait pas reniés Charlie Oleg puis les voix débarquent. Un…

Landowner – Consultant

Consultant, nouvel album de Landowner, à l’instar de son prédécesseur, l’inusable Blatant, s’inscrit immédiatement sous la peau. Ses syncopes, son extrême sécheresse, ses idées en pagaille, son côté tout à la fois orthogonal et mal peigné reconfigurent le flux intérieur. Le plasma s’affole dans les capillaires, fait n’importe quoi et très vite, on suffoque. Même…

Polymorphie – Claire Vénus

Polymorphie ter. On reprend peu ou prou la même formule et ce faisant, on la fait évidemment muter. Tout d’abord, comme pour le précédent par rapport à celui d’encore avant, le collectif se resserre : ils étaient sept pour Voix puis six pour Cellule et ne sont aujourd’hui plus que cinq. Le trombone de Simon…

AUA – I Don’t Want It Darker

Voilà un album qui aura pas mal rythmé mon été. Ne s’accordant que très modérément au mercure délirant mais pas franchement rafraîchissant non plus, il avait néanmoins le gros avantage de faire apparaître un ciel de traine voire de gros nuages noirs sitôt lancée l’écoute. Bon, rien de réellement hyper-sombre non plus – au moins,…

A Shape – Iron Pourpre

Deuxième album après Inlands (2017), Iron Pourpre préserve la grande tension d’A Shape. Voire l’exacerbe. Elle se cache au creux du plus petit interstice et la plupart du temps, inonde les morceaux à grandes eaux. Bien sûr, le chant habité de Sasha Andrès intervient pour beaucoup dans l’extrême élasticité d’une musique qui frôle sans cesse…

Sweeping Promises – Hunger For A Way Out

Je vais encore assommer les éventuel.le.s lecteur.rice.s de ces pages virtuelles avec des histoires de post-punk mais c’est comme ça, il se passe des trucs vraiment intéressants de ce côté-ci de la mappemonde musicale en ce moment (O.K., ça fait plus qu’un moment mais… et alors ?). Nouvelle sortie estampillée du logo du très chouette…

Girls In Synthesis – Now Here’s An Echo From Your Future

Girls In Synthesis poursuit sa course déterminée et sort son premier album, crânement intitulé Now Here’s An Echo From Your Future. Facile, en ces temps pour le moins dégueulasses, d’avoir une vision de l’avenir qui rejoint exactement la leur. Le trio joue dur, le trio joue noir, flingue l’espoir et va droit dans le mur.…